juillet 6, 2017

5 questions que vous devez vous poser avant de lancer votre produit – Notre expérience SecuPress

La transparence au sein de WP Media est très importante. Nous avons énormément appris d’autres startups telles que Buffer et Baremetrics qui partagent beaucoup à propos du management et de la philosophie de leur entreprise. Cette culture de transparence est tellement inspirante que nous l’avons appliqué à notre société. À travers des articles ou des conférences [FR], on essaye de partager nos retours d’expérience sur ce sujet afin d’aider à notre tour d’autres startups.

Être transparent est aussi un moyen de créer une excellente cohésion d’équipe, d’attirer de bons profils lors d’un recrutement, de faire parler de votre entreprise, et bien plus.

Nous avons régulièrement écrit des articles sur nos revenus, nos stratégies d’acquisition ou encore la gestion du développement de nos produits. À chaque fois, nous avons parlé de nos succès et plus rarement de nos échecs, à l’exception du changement de la politique de remboursement sur WP Rocket.

Certains penseront qu’il est facile de parler de ses succès. C’est toujours plus simple de parler de son entreprise quand elle génère des revenus et que tout s’y passe bien. Ils ont totalement raison !

Aujourd’hui, nous allons vous partager notre expérience avec SecuPress.

WP Media a récemment pris la décision la plus importante depuis sa création. Il s’agit de se séparer d’un produit et de se recentrer sur son savoir-faire : la performance.

WP Media a cédé les droits d’exploitation de SecuPress.
À travers cet article, nous souhaitons vous expliquer les raisons de ce choix, les erreurs que nous avons faites et ce que nous avons appris pendant cette aventure avec ce produit.

Une motivation qui semblait être pertinente

En 2015, nous avons fait un choix important. Nous avions décidé que WP Rocket serait l’un des produits de WP Media. Nous souhaitions que notre société ne dépende pas que d’un seul produit.

Prenons l’exemple d’une agence web qui réalise 45% de son chiffre d’affaires avec un seul client. Comment l’agence survivra si son client décide de faire appel à un nouveau prestataire, réduisant ainsi ses revenus de 45% ?

En créant de nouveaux produits, nous avons voulu éviter de devoir nous poser, un jour, cette question.

Cela peut prendre plus ou moins de temps.
À ce jour, WP Rocket représente toujours 85% des revenus de WP Media.

C’était aussi l’occasion de tester de nouveaux business modèles après celui de WP Rocket. Ce produit est dit “Premium”, c’est-à-dire qu’il est payant sans aucune version gratuite ou démonstration.

Avec Imagify et SecuPress, nous avons opté pour un business modèle freemium et SaaS. Les utilisateurs ont un abonnement gratuit par défaut et ils peuvent ensuite obtenir plus de crédits, pour optimiser leurs images ou bénéficier de plus de fonctionnalités pour sécuriser leurs sites avec un abonnement mensuel ou annuel payant.

Notre envie était de proposer des produits avec un système d’abonnement mensuel ou annuel afin d’avoir plus de revenus récurrents.

À l’époque, le choix du multiproduit était une réelle source de motivation et nous pensions avoir fait le bon choix pour la suite de notre entreprise. Nous allons expliquer pourquoi cela a été notre première erreur.

Une croissance trop rapide

La décision de créer deux nouveaux produits a totalement changé le quotidien de l’entreprise.

Tout d’abord, nous avons recruté de nouveaux team-mates pour répondre à nos besoins :

  • Émilie pour l’organisation et la gestion de projet
  • Sébastien pour le développement de l’application Imagify
  • Grégory pour le développement du plugin SecuPress

D’autres personnes ont vu leur quotidien changé, comme Jean-Baptiste qui travaillait sur l’acquisition de trafic et le support de WP Rocket. Il a arrêté de travailler sur WP Rocket pour mettre en place l’architecture réseau d’Imagify et développer l’API.

Matthieu, notre directeur artistique, et Geoffrey, notre développeur full-stack avaient été recrutés quelques mois plus tôt pour travailler sur une boutique de thème. Nous avons mis en pause ce projet afin d’avoir les ressources nécessaires pour le développement et la maintenance de nos sites / plugins.

Par ailleurs, la croissance de WP Rocket n’a cessé d’augmenter et son équipe s’est aussi agrandie. Entre décembre 2014 et 2015, notre équipe est passée de 2 à 12 personnes à plein temps.

Nous avons revu notre organisation à plusieurs reprises pour nous adapter au mieux. Malgré tout, le multitâche est compliqué à organiser et il est source de ralentissement si vous n’avez pas les ressources nécessaires. Vous êtes en “mode pompier” tous les jours, vous devez prioriser et déprioriser vos tâches sans cesse, ce qui devient ingérable.

Le redesign du site de WP Rocket est un bon exemple. Nous avions commencé en septembre 2015 de nouvelles maquettes pour la 3e version du site. Alors que Matthieu avançait très bien, nous avons décidé de mettre en pause ce projet. La phase de développement d’Imagify étant terminé, nous devions réaliser le design du site d’Imagify afin de le commercialiser.
La conséquence est que nous n’avons pas pu travailler sur le nouveau design du site WP Rocket qu’à partir de janvier 2017.

Cela n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Nous avons été ralentis sur divers sujets et ainsi repousser la sortie des nouveaux produits à plusieurs reprises.

Une croissance mal anticipée peut-être fatale pour votre entreprise. Notre erreur a été de recruter sans définir et cadrer nos futurs besoins.

Ne pas avoir eu de budget

Nous avons mal géré la croissance de notre effectif. La raison est que nous n’avions ni fixé un budget pour les nouveaux développements ni défini un planning avec des délais à respecter.

De plus, nous n’avons pas respecté l’un des principes fondamentaux du Lean Startup. Il est préférable de lancer un produit dît M.V.P (Minimum Viable Product) et de faire des itérations rapides en fonction des premiers retours d’expérience de vos utilisateurs.

Si vous êtes satisfait de votre produit à son lancement, alors vous l’avez commercialisé trop tard.

Concernant SecuPress, nous l’avons commercialisé après avoir refait le code du plugin plusieurs fois et réalisé plusieurs versions du design de la page d’options et du scanner de l’extension.
Le développement et la mise en vente de SecuPress ont pris beaucoup plus de temps que prévu soit : 18 mois. À titre de comparaison, cela avait nécessité moins de 3 mois pour WP Rocket.
Bien sûr, nous ne pouvons pas comparer le temps de développement initial de SecuPress et de WP Rocket. Cependant, quel que soit votre produit, le retour sur investissement sera de plus en plus long en fonction du délai de mise en vente.

Nous avons fait deux erreurs sur cette partie. Nous n’avions ni défini de budget ni mis en place de planning. En fonction de votre budget et de vos ressources, le planning sera plus ou moins long. Cela permet d’avoir un projet cadré en fonction d’objectifs prévus, d’éviter les retournements de situation comme une refonte de code, et de ne pas repousser la date de commercialisation.

Ne pas avoir calculé le ROI dès le départ

Le retour sur investissement de votre produit dépend uniquement de deux paramètres fondamentaux : le temps et le coût de développement.

Vous devez définir au mieux ces paramètres dès le début de votre projet. C’est-à-dire que vous devez définir votre budget, prévoir un planning et recruter les ressources nécessaires pour le respecter.

Dans notre cas, nous n’avions défini ni budget ni planning. Nous avons commencé à nous organiser longtemps après le début du projet. Plus graves encore, nous nous sommes demandés à partir de combien de temps le produit serait rentable bien trop tard.

Avec ce délai de développement de 18 mois, l’investissement de SecuPress est estimé à environ 250,000 $.

Nous avions établi un prévisionnel de ventes sur 3 ans afin de savoir à partir de combien de temps le produit devrait être rentabilisé et rentable. Nous avions prévu un ROI positif après deux ans et avec une croissance optimiste.

Avec un ROI aussi long et du fait de ne pas avoir prévu de budget en amont, vous savez que vous trainez un “boulet” financier dès le début de la commercialisation du produit.

Une dette financière qui n’a cessé d’augmenter

Malheureusement, la croissance financière de SecuPress était bien différente de notre prévision.

Ci-dessous, les revenus mensuels de SecuPress depuis son lancement.

En 10 mois, SecuPress a rapporté en moyenne 3,200$ par mois. Le bémol, c’est que SecuPress coûtait plus de 15,000$ par mois en ressources humaines et abonnements de service. Chaque mois, la dette financière de SecuPress augmentait d’environ 12,000$. L’investissement total de SecuPress a été d’environ 370,000$.

La patience est une vertu des plus grands entrepreneurs. Beaucoup de personnes se découragent après quelques mois de ventes.

Avec WP Rocket, nous avons eu cette patience. En avril 2014, soit 10 mois après sa commercialisation, le chiffre d’affaires mensuel était de 4,400 €. Nous étions 2 personnes à plein temps et il était inenvisageable à l’époque de se verser un salaire. Nous aurions pu être découragés.

L’avantage est que nous étions freelances et que nous avons pu avoir un revenu minimum à côté de nos journées sur WP Rocket. Nous n’avions ainsi aucune dette financière qui s’accumulait chaque mois.

Notre patience a fini par être récompensée.
Aujourd’hui, WP Rocket génère un chiffre d’affaires mensuel de 160,000$.

Nos raisons d’avoir cédé SecuPress

Nous avons fait ce choix pour plusieurs raisons. Avant de prendre cette décision, il nous a fallu plusieurs mois d’observation et de discussions. C’est donc mûrement réfléchi.

Les coûts irrécupérables et réinvestissements

En économie comportementale, il existe ce qu’on appelle “les coûts irrécupérables”.

Définition de Wikipédia :

En économie comportementale et dans l’analyse de la décision, les coûts irrécupérables (sunk costs en anglais) sont les coûts qui ont déjà été payés définitivement ; ils ne sont ni remboursables ni récupérables par un autre moyen.

La distinction avec les autres coûts est importante pour les scénarios où l’on envisage, ou bien où l’on craint de subir, de renoncer à, ou de ne plus être en mesure d’utiliser ce qu’ils ont servi à acquérir.

L’une des raisons principales est une logique de coûts irrécupérables. Suite aux pertes des 1ers mois, nous savions qu’il était impossible de devenir rentable avant plusieurs années, même avec des efforts considérables.

Plutôt que d’attendre des mois, voire des années pour être rentable, nous avons préféré réinvestir dans nos projets qui fonctionnent.

C’est l’occasion pour WP Media de se focaliser sur son savoir-faire principal : la performance. Mais aussi d’améliorer la qualité de ses produits – WP Rocket et Imagify – en recrutant de nouveaux profils : marketing, SEO, lead product et agents de support.

Une nouvelle vision de notre entreprise

Avant de céder SecuPress, nous nous sommes rappelé ce pour quoi nous avons créé WP Media. L’ADN de notre société est la performance. C’est ce que nous savons faire, ce qui nous a rendus populaires et là que nous sommes bons.

En outre, et de façon très pragmatique, nous avons vu combien c’est complémentaire de vendre Imagify à nos clients de WP Rocket. À ce jour, 30% de nos abonnés Imagify sont aussi des clients WP Rocket. Quand nous faisons une action marketing pour WP Rocket, cela se répercute sur Imagify, et vice-versa.

Cela étant dit, et pour ces raisons, nous avons décidé de recentrer l’entreprise sur la partie performance.

Nous avons énormément perdu de temps à cause de notre mauvaise gestion de projets. En réduisant notre activité à deux produits, nous nous permettons d’être plus disponibles et réactifs pour WP Rocket et Imagify.

Les questions à vous poser avant de lancer votre produit

Si vous êtes entrepreneur et que vous souhaitez lancer votre produit, vous devriez vous poser ces questions après la lecture de cet article :

  • Quelle raison vous motive à créer ce produit ?
  • Avez-vous les ressources humaines pour le développer et le maintenir ?
  • Quel budget êtes-vous prêt à allouer au projet ?
  • À partir de combien de temps votre projet devra-t-il être rentable ?
  • Quel est votre savoir-faire, avez-vous les compétences pour le créer ?

Ces questions peuvent paraître anodines, mais il faut vraiment vous les poser. Cela vous permettra de débuter votre projet sur de bonnes bases, et cela peut déterminer le futur de votre projet.

L’échec fait partie de la réussite.

Ne prenez pas un échec comme une fatalité. Le plus important est de comprendre pourquoi vous avez pu échouer. Vous pourrez ainsi éviter de reproduire les mêmes erreurs sur votre prochain projet.

L’avenir de SecuPress

SecuPress est un projet intimement lié à Julio Potier. Il est à l’origine du concept, du développement et il a été responsable de son évolution.

À l’origine de la société WP Media, nous sommes 3 cofondateurs : Jean-Baptiste, Jonathan et Julio. Nous avons fondé la société avec le même esprit et la même vision.

Avec le temps, nous avons tous évolué et nos points de vue sont devenus trop différents pour continuer à travailler dans le présent et dans l’avenir de la bonne manière. Nous avons décidé de séparer nos chemins.

Il était inenvisageable de voir l’avenir de SecuPress sans Julio. Nous lui avons donc proposé de reprendre le produit.

À partir d’aujourd’hui, WP Media a officiellement cédé les droits de propriété de SecuPress à Julio Potier.

Nous en profitons pour remercier Julio et espérons la plus belle des réussites à SecuPress.

Commentaires 6

Bravo pour votre transparence, c’est toujours agréable à lire. J’espère donc que mon commentaire sera validé et affiché comme il se doit, transparence oblige.

Pour ma part, j’estime que la loyauté prime dans une entreprise, encore plus que le CA. Quand vous avez fondé WP Media à trois, vous avez pris en charge le fait d’être 3, avec les qualités et les défauts que cela comporte. Vous avez également pris des décisions, même sans être toujours d’accord à 100%, et ces choix ont fait le succès de WP Media. Je trouve ça donc lamentable de se séparer de Julio Potier (et de fait de SecuPress) qui fait partie de l’équipe. Pour moi, WP Media sans Julio, c’est comme un vélo sans son cadre, et bien qu’il reste deux roues, ça ne va plus trop avancé sur les chemins et routes…

Pour ma part, je n’aime pas WP Rocket, qui ne m’a jamais aidé dans mes sites web (transparence oblige, je dois l’admettre). Tant mieux s’il aide des gens, et tant mieux s’il est rentable, c’est quand même important pour votre entreprise. J’aime bien SecuPress et j’espère aussi que Julio Potier arrivera à le faire encore progresser et à vous démontrer qu’il méritait largement de conserver sa place de co-fondateur de WP Media.

Je précise que je ne connais pas spécialement Julio. On a dû s’échanger 10 phrases dans notre vie dans des WordCamps, mais son atout est d’être un produit à lui seul. Si Julio sort quelque chose, ça donne confiance, et on l’écoute. Il a donc cette capacité marketing importante. Je ne suis pas certain que vous l’ayez autant, malgré toutes les qualités que vous avez (je ne remettrais jamais cela en cause). Pour ma part, je n’achetais pas du « WP Media », mais plutôt des produits co-réalisés par Julio Potier, et désormais, il est certain que je n’achèterai plus de WP Media (je respecte la loyauté dans le monde de l’entreprise). J’espère juste pour vous que tout le monde ne sera pas aussi honnête et loyal que moi. 😉

Décevant de constater qu’il ne suffit pas d’avoir LE meilleur produit de son secteur, il faut aussi pouvoir gérer toutes les autres parties (chiantes) liées notamment à l’argent. Bonne chance à SecuPress pour l’avenir !

Bravo pour cette transparence quasi-unique et surtout un immense merci pour ce retour d expérience vraiment très intéressant quand on est codeur et entrepreneur. Génial. Je souhaite tout le succès a cette nouvelle stratégie. Ainsi qu’ à Julio avec secupress.

Fred de Facturehero.com

Merci Mathieu pour ton retour.
Une association dans une entreprise c’est comme un mariage. En théorie c’est pour la vie, en pratique il y arrive malheureusement qu’il y ait des mésententes et des divorces sans pour autant que ce soit lamentable.

Lorsque les choses ne se passent pas bien, on peut soit s’entêter pour que les choses empirent jours après jours, soit avancer et trouver une solution.
Comparer Julio au cadre du vélo WP Media, c’est très flatteur pour lui, mais pas vraiment pour tout le reste de l’équipe et ça ne correspond pas à la réalité.
Sans rentrer dans les détails depuis la création de WP Media, l’activité principale de Julio était de travailler sur SecuPress.

Enfin concernant WP Rocket, je n’ai pas trouvé de commandes ni de demandes support te concernant. Nous serions ravis de t’aider si tu as le moindre soucis avec WP Rocket

Connaissant bien 2 des 3 co-fondateurs je ne prendrais pas parti ici. On se doit de reconnaitre que certains choix sont difficiles et si la séparation arrange tout le monde alors c’est tant mieux.

Bravo pour la transparence et longue vie à SecuPress qui va, amha, cartonner sous peu 😉

Merci avant toute chose de partager cette expérience. Je viens d’apprendre la nouvelle…certainement mon minitel qui ne fonctionne plus trop. Moi j’utilise les 3 services créés par les 3 Avengers Jonathan, JB et Julio. J’apprécie autant les produits que les personnes. On dit que « détruire c’est reconstruire » & « choisir c’est renoncer » connaissant ses supers héros je suis sûr que chacun en aura appris beaucoup des uns et des autres grâce à cette belle expérience, quelque chose qui n’a pas de prix.